Articles

Affichage des articles du août, 2017

Les Etats d’Esprits du Vendredi #16

Image
Coucou, mes vacances débutes et le rituel hebdomadaire instauré par Zénopia et The Postman. se poursuit.
Pour participer il suffit de recopier le formulaire ci-dessous, le remplir en pensant bien à noter l’heure de début et de fin.
Ensuite, tu laisses un petit commentaire sur les blogs respectifs des deux instigateurs et le lien vers ton article.
Heure de début : 22h10 (Vendredi 4 Août 2017) (putain, déjà Août !!!)
Fatigue : La forme
Humeur : Plutôt bonne,
Estomac : Salade de Penne Italienne, Fingers et jus de citrons pressés
Cond. phys : Couru et roulé cette semaine, à ce propos j’étais parti sur le chemin côtier en me disant à la louche ça va faire 11 ou 12 km de footing. Une fois que je voyais l’objectif je pouvais difficilement faire demi-tour … Résultat aller simple 9,75 km. donc 19,5 k de footing … Aller par le chemin côtier, retour par la plage. Heureusement que j’ai pi me baigner un peu après !!
Esprit : Serein, curieux et tourné vers le futur …. tiens, cette semaine aussi ma…

Le vrai soi ?

Image
Peut-on être le vrai soi sur Internet ou faut-il comme dans la vraie vie porter un masque, peut-être plus léger mais masque malgré tout! Premier point, afin de lever tout malentendu, je ne mens pas sur le blog.
Ce que j’écris est vraiment ce que je pense, ce que je ressens, ce que j’ai vécu.
Il peut m’arriver de ne pas rentrer dans tous les détails mais je me limite à ça. Avec le temps, au fil des lectures chacun se forge une image de chaque blogueur/se que l’on suit. Tant que personne ne nous lit vraiment tout est permis, écrire sans compter, jeter les mots (ce que je fais généralement  ),  aborder tous les sujets. Puis, des lecteurs pointent le bout de leur nez, des inter-actions se mettent en place avec eux. Nous pouvons apercevoir leurs joies, leurs peines, leurs espoirs, ils deviennent familier, ils se matérialisent presque, ou plutôt une image de ce qu’ils sont se construit. Du coup l’écriture est pour soi mais aussi pour eux, nous prenons fait et cause pour leur combat et nous n…